5 trucs pour favoriser le sommeil de votre enfant

25 avril 2017
dans Santé
par Marie-Claude Ouellet
5 trucs pour favoriser le sommeil de votre enfant

Votre enfant est agité, de mauvaise humeur et il a du mal à se concentrer? Peut-être manque-t-il de sommeil. Voici comment aider votre rejeton à mieux dormir… sans nécessairement compter les moutons !    

1. Roupiller dans un environnement propice

 

Votre enfant dormira mieux dans un lit confortable et une chambre fraîche (autour de 18°C) et bien aérée. Comme la pénombre favorise le sommeil, assurez-vous que la chambre soit assez sombre. Au besoin, allumez une veilleuse.  

 

2. Relaxer avant le dodo

Environ une heure avant l’heure du coucher, encouragez votre enfant à faire une  activité calmante exigeant peu d’efforts physiques et intellectuels : lecture, écoute de musique douce, yoga, dessin,  bricolage, etc. Si le cœur vous en dit, racontez-lui une histoire.

 

À proscrire : activités sportives, discussions houleuses, leçons et devoirs, jeux vidéo. 

Note : il est prouvé que la lumière émanant des écrans des tablettes, des ordinateurs et des téléphones cellulaires perturbe le sommeil. Ne laissez pas ces appareils près du lit de votre chérubin.  

 

3. Manger tôt et légèrement

Le repas du soir ne doit pas être trop copieux. Évitez les aliments difficiles à digérer tels les fritures, les charcuteries et les sauces de même que ceux qui contiennent du sucre et de la caféine (bonbons, chocolat, boissons gazeuses).  Votre jeune doit tout de même manger suffisamment, car si son ventre crie famine, cela le réveillera. Assurez-vous de ménager une heure entre la fin du repas et l’heure du coucher. 

 

4. Boire du lait chaud

 

Oui, c’est un truc de grand-mère, mais les études le prouvent : une substance contenue dans le lait – le tryptophane – peut aider votre enfant à tomber dans les bras de Morphée !

 

5. Aller au lit dès les premiers signes de sommeil

Enseignez à votre enfant à reconnaître les signes précurseurs du sommeil : bâillements, yeux qui piquent, paupières lourdes. S’il attend trop, l’envie de dormir passera et ne reviendra qu’environ 1 ½ h plus tard.

 

des cours de sommeil à l'école!

Reut Gruber est pédopsychologue et chercheuse à l’Institut Douglas. Pour conscientiser les enseignants, les enfants et leurs parents à l’importance du sommeil, elle a conçu du matériel pédagogique qu’elle a testé avec des classes du primaire.

 

Aidés de leurs parents, les élèves ont tenu un agenda de sommeil et porté une montre spéciale qui enregistre les mouvements du dormeur, un indice de la qualité du sommeil. Au bout de six semaines à discuter de sommeil en classe, les enfants ont bénéficié de nuits plus longues (18 minutes en moyenne) et d’un meilleur sommeil.

 

La chercheuse a également noté des impacts positifs sur le rendement académique des élèves dans certaines matières. Encouragée par ces résultats, Mme Gruber prévoit étendre son programme au niveau secondaire.     

 

Références :

Des cours sur le sommeil pour améliorer la performance scolaire

Fondation Sommeil

 

commentaires propulsés par Disqus