Collations santé : 6 principes à savoir

21 juillet 2017
dans Alimentation
par Rédacteur Invité
Collations santé : 6 principes à savoir

Il est 15h, vous rentrez de jouer dehors et le visage de vos petits ne ment pas : ils ont faim! Vous voulez les rassasier sans leur gâcher l’appétit pour le repas qui s’en vient? 

Nos collaborateurs de la Fondation OLO partagent les 6 principes de base d’une collation santé. En bonus : des idées concrètes pour collationner en famille!

 

Qu’y-a-t-il dans une collation santé?

 

1. D’abord, il faut savoir que les collations sont importantes pour nous permettre d'avoir assez d'énergie pour passer à travers notre journée et éviter d'arriver juste avant le souper A-F-FA-M-É (et grignoter n'importe quoi!)

 

2. C'est encore plus important chez les tout-petits qui ont un petit estomac, mais un grand besoin d'énergie pour grandir, ou les ados qui sont en pleine poussée de croissance.

 

3. La collation n'est pas la même chose que du grignotage: c'est une prise d'aliments qui est prévue dans le temps et qui est nutritive. C’est donc un complément aux repas, contrairement au grignotage qui s'étire souvent dans le temps et se compose d'aliments peu nutritifs (croustilles, biscuits, chocolat, etc.)

 

4. Voici la formule d'une collation idéale de 2 ailments: 

 

  • un aliment qui contient des glucides (dans le guide alimentaire, on choisit des aliments qui font partie des produits céréaliers, des légumes et fruits ou du lait et substituts).

 

+

 

  • un aliment qui contient des protéines (dans le guide alimentaire, on choisit des aliments qui font partie des viandes et substituts ou du lait et substituts).

 

* Pour vous aider dans la composition des collations, consultez l’outil « Collations » de la Fondation OLO.

 

5. Pour ne pas nuire aux repas, les collations devraient être prises environ 2h (minimum 1h) avant le prochain repas pour ne pas couper l'appétit et environ 3-4h après le repas précédent. Si la faim se fait sentir plus vite, c'est probablement que le repas n'était pas assez gros ou incomplet. Pour un coup de main sur la composition de repas complets, consultez la vidéo « Assiette équilibrés ».

 

6. La collation, comme les repas, devrait être prise assise dans un contexte agréable. On évite de manger la collation sur le pouce, car cela ne nous permet pas d'être à l'écoute de nos besoins.

 

Envie de suggestions de recettes ? Voici une bonne idée qui plaira à toute la famille.

 

Boules d’énergie au beurre d’arachides et chocolat de la Fondation OLO (donne 10 portions de 2 boules d’énergie)


Crédit photo : Fondation OLO

 

Ingrédients :

  • 175 ml (¾ tasse) de beurre d’arachide
  • 375 ml (1½ tasse) de flocons d’avoine à cuisson rapide
  • 80 ml (1/3 tasse) de sucre
  • 60 ml (¼ tasse) de cacao non sucré
  • 60 ml (¼ tasse) de pépites de chocolat mi-noir hachées
    On peut utiliser n’importe quel reste de chocolat haché finement.
  • 5 ml (1 c. à thé) de vanille

 

Préparation :

 

1. Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients à l’aide d’une cuillère.

2. Façonner 20 boules de la taille d’une balle de ping-pong en pressant et en roulant un peu de préparation entre les mains.

Astuce : avec un peu de manipulation, la chaleur des mains et le beurre d’arachide agissent comme «colle»!

3. Déposer les boules sur une assiette et réfrigérer jusqu’à ce que les boules soient fermes (au moins 30 minutes).

Variante : on peut remplacer les pépites de chocolat par des raisins secs hachés ou par des noix hachées.

 

Vous pouvez aussi essayer cette recette de barre tendre pommes et raisins ou encore ces jolis muffins bananes et canneberges. Retrouvez aussi plein d’autres collations sur le site d’OLO.

 

Bonne collation!

 

À lire aussi : Fringales entre les repas : 3 idées de collations santé

 

 

 

commentaires propulsés par Disqus