Cyberdépendance: est-ce que mon enfant a une dépendance aux écrans?

8 mars 2018
dans Société
par Marie-Claude Ouellet
Cyberdépendance: est-ce que mon enfant a une dépendance aux écrans?

Certains parents craignent que l’intérêt de leur enfant pour l’Internet ne tourne à l’obsession. Au Québec, la cyberdépendance toucherait environ 1,3 % des adolescents, d’après les recherches de Magali Dufour, docteure en psychologie, professeure agrégée et directrice des programmes de deuxième cycle en intervention en toxicomanie de l’Université de Sherbrooke. 

Un phénomène récent

« C’est un phénomène encore mal connu, parce que très récent; le téléphone intelligent est entré dans notre quotidien en 2007 et la tablette électronique, en 2010! » rappelle Magali Dufour. Y a-t-il une limite de temps d’écran à respecter pour éviter de basculer dans la cyberdépendance? « Il n’existe pas de norme de faible risque », lance-t-elle.

 

Le nombre d’heures passées sur Internet n’est pas un critère de cyberdépendance en soi, mais c’est un bon indice. « Par exemple, certains adolescents qui consultent parce qu’ils se disent en perte de contrôle passent 55 heures par semaine devant un écran, en dehors des heures scolaires. La situation devient problématique quand les écrans prennent toute la place dans la vie du jeune et que cela engendre des conséquences négatives comme de l’isolement, des conflits familiaux, une perte de sommeil et d’appétit ou des difficultés scolaires. Je souhaite qu’on arrive à conserver les bénéfices apportés par les écrans tout éloignant leurs méfaits », explique la psychologue.

 

Pour découvrir les bénéfices du temps écran, consultez notre article Temps-écran : 9 conseils pour utiliser positivement les écrans.

 

Mon enfant est-il accro aux écrans?

Une récente étude américaine conseille aux parents de bambins de 4 à 11 ans de porter une attention particulière au comportement de ces derniers pour déceler d’éventuels signes de dépendance aux écrans. Voici 9 signaux à surveiller pour savoir si votre préado est accro.    

 

1. Perte de contrôle

L’enfant a du mal à cesser d’utiliser les appareils électroniques. 

 

2. Perte d’intérêt

L’enfant semble intéressé uniquement par les appareils électroniques. 

 

3. Préoccupation majeure

L’enfant ne semble penser qu’aux appareils électroniques. 

 

4. Conséquences psychosociales

Le temps que l’enfant passe sur les appareils électroniques empiète sur les activités familiales.

 

5. Problèmes graves

L’utilisation d’appareils électroniques par l’enfant engendre des conflits familiaux. 

 

6. État de manque

L’enfant devient frustré et irritable lorsqu’il ne peut plus utiliser ses appareils électroniques.  

 

7. Tolérance

L’enfant veut consacrer de plus en plus de temps aux appareils électroniques.

 

8. Tromperie

L’enfant va sur les appareils électroniques en cachette.

 

9. Fuite/soulagement

Quand l’enfant a une mauvaise journée, seuls les écrans semblent l’aider à se sentir mieux.

 

Si vous éprouvez des inquiétudes concernant le comportement de votre enfant face aux écrans, n’hésitez pas à consulter un spécialiste de la question pour y voir plus clair.

 

Le sujet vous intéresse? Consultez notre dossier Temps-Écran.

 


RÉFÉRENCES

  • Bourcier, Sylvie (2010). L’enfant et les écrans, Montréal, Les Éditions du Chu de Sainte-Justine.

 

commentaires propulsés par Disqus