Et si on allait marcher?

7 décembre 2012
dans Sports et plein air
par Mélanie Dubé
Et si on allait marcher?

Au début du mois d’octobre, j’ai proposé à mon fils de dix ans d’aller faire une randonnée pédestre sur le sentier du Calvaire d’Oka dans les Laurentides. Une première expérience de marche en montagne qu’il n’a pas seulement aimée, mais adorée!

 

« Maman, je suis prêt à recommencer n’importe quand. Et, la prochaine fois, je veux aller plus loin et plus haut! » m’a lancé Fiston, au terme de la journée.

Sans contredit, cette sortie au parc national d’Oka l’a stimulé. Elle lui a permis de profiter du plein air, d’admirer la nature, d’échanger, et par-dessus tout, de découvrir une activité qui lui a procuré une bonne dose de fierté parce qu’il a atteint son but : le sommet! En haut de la montagne, j’ai vu son large sourire et ses yeux briller de satisfaction. Emballée par mon expérience, j’ai eu envie de vous transmettre le goût d’en faire autant. Récit d’une mère comblée.

 

Un sentier unique en Amérique

Le Calvaire d’Oka est un site unique en Amérique qui propose une randonnée relativement facile de 4,6 kilomètres (aller-retour). Ce sentier historique a été aménagé de 1740 à 1742 par les Sulpiciens pour l’évangélisation des Amérindiens. Quatre oratoires avec reproductions de scènes religieuses ponctuent le chemin. L’expédition permet de jouir du plaisir de découvrir ces attraits historiques, la faune et la flore, et d’en capturer des images. Au sommet, vous attendent trois chapelles et une magnifique vue sur le lac des Deux Montagnes, le village d’Oka et les Adirondacks.

 

Pour une randonnée réussie

Pour apprécier l’aventure, il importe de vous habiller confortablement. « Privilégiez les vêtements synthétiques. Il faut savoir que le coton retient l’humidité. Il est aussi conseillé d’adopter la méthode multicouche, c’est-à-dire se vêtir “ en pelures d’oignon ”. Cela permet de ne pas souffrir du froid ou de la chaleur », indique Nicole Blondeau, coordonnatrice à la Fédération québécoise de la marche.

D’évidence, il faut aussi être bien chaussé. Quant aux bas, choisissez ceux qui sont coussinés. Bien entendu, il faut apporter une bouteille d’eau ainsi que des aliments nutritifs. Noix, barres tendres et fruits séchés constituent notamment une bonne collation. Une carte, du papier de toilette et des articles de premiers soins peuvent, par ailleurs, s’avérer utiles.

 

Pour les petits… et les grands!

Marcher est bon pour la santé. Qui plus est, cette activité est peu coûteuse et convient aux petits comme aux grands. Si de jeunes enfants vous accompagnent en randonnée, sachez qu’il existe une règle pour prévoir la distance qu’ils peuvent parcourir : un km par année d’âge. Ainsi, un enfant de 9 ans est capable de faire une randonnée de 9 km.

Vous êtes prêts pour l’aventure? Chaque saison déploie de nouveaux paysages et revêt un charme particulier qui saura émerveiller vos petits... et vos grands!

 


 

Le Calvaire d’Oka

2020, chemin d'Oka

Oka (Québec)  J0N 1E0

Pour s’y rendre : à l’extrémité de l’autoroute 640, prenez la route 344 et suivez les indications.

Période d’accès : le site est accessible toute l’année, de 8 h au coucher du soleil.

Tarification d’accès : voir www.parcsquebec.com

 


Pour découvrir d’autres sentiers :

  • Le guide Randonnée pédestre au Québec, de Yves Séguin. Pierre Ledoux, éditeur. Guide de voyage Ulysse, Montréal (2010).
  • Le Répertoire des lieux de marche au Québec, de la Fédération québécoise de la marche, publié par les Éditions Bipède, Ville Saint-Laurent (2004).
  • Le site Internet de la Fédération québécoise de la marche : www.fqmarche.qc.ca.

Photo : Mélanie Dubé

Calvaire Oka – Mon fils Brandon et moi au sommet du Calvaire d’Oka.