Gaspillage alimentaire: évitez de jeter votre argent à la poubelle!

28 juin 2016
dans Alimentation
par Tatiana Polevoy
Gaspillage alimentaire: évitez de jeter votre argent à la poubelle!

En tant que famille, que feriez-vous avec 800 $ de plus par année? Un voyage, des rénovations, des gâteries pour les enfants? Huit cents dollars par ménage, c’est la somme d’argent que les familles canadiennes jettent à la poubelle chaque année!

Au Canada, les consommateurs sont responsables de près de la moitié de tout le gaspillage alimentaire.

 

Prendre conscience du phénomène

Le chef Stefano Faita a pris conscience du gaspillage alimentaire lorsqu’il a ouvert un restaurant. « Je me rendais compte qu’on jetait littéralement de l’argent dans les poubelles ». Avec son équipe, il a réfléchi à des façons d’intégrer les aliments qui jusque-là se dirigeaient illico à la poubelle. C’est ainsi qu’il a concocté une salsa verde à base de feuillages de carottes (voir encadré).

 

Aujourd’hui, il tente de conscientiser son entourage, en partageant ses connaissances. « Si j’avais un seul truc à donner contre le gaspillage alimentaire, je dirais aux gens de réfléchir avant de jeter tout aliment à la poubelle. Il faut goûter, oser, et ne pas se complaire dans nos vieilles habitudes ».

 

 

Cuisiner pour ne plus gaspiller

La meilleure façon d’en avoir plus pour son argent reste probablement de cuisiner. En se réappropriant des plats de base, on décuple la rentabilité des produits achetés. Stefano Faita s’inspire de la cuisine de sa mère pour donner un exemple. Il achète un poulet entier et le fait cuire dans l’eau avec des épluchures de carottes, d’oignons et de céleris. Il se retrouve ainsi avec un bouillon et plusieurs repas : une soupe poulet et riz, un pâté au poulet (moyennant l’ajout d’un peu de sauce béchamel et d’une pâte brisée), des sandwiches au poulet… Voici comment il réalise 7 recettes avec 22$

 

Des initiatives autant dans les maisons que les institutions

Blogueur et conférencier, Éric Ménard a fait son mémoire de maîtrise à propos du gaspillage alimentaire. « Les coûts associés au phénomène sont vraiment élevés. Seulement au Canada, on parle de 31 milliards de dollars par année », explique-t-il.

 

 

Sur sa page Facebook, le spécialiste du gaspillage alimentaire recense différentes initiatives pour contrer le phénomène. Il a partagé l’ouverture d’un frigo communautaire à Sherbrooke, le Frigo Free Go. Ce concept originaire d’Allemagne propose aux participants de déposer des légumes, des fruits ou du pain qu’ils ont en trop, dans un réfrigérateur sur un coin de rue. Tout un chacun peut fouiller dans le frigo et y prendre des aliments selon ses besoins.

 

Même si on n’a pas accès à de telles initiatives, on peut mettre en place certaines mesures à la maison pour stopper le gaspillage alimentaire : prévoir ses repas, cuisiner, conserver adéquatement les denrées et les restants, magasiner au rayon des légumes moches.

 

Quelques trucs pour éviter de gaspiller
  • Les haricots (blancs, noirs)

On les cuit en grandes quantités et avec les restes, on fait des purées qu’on intègre à nos muffins, biscuits ou gâteaux.

 

  • Les carottes et les céleris 

On utilise les épluchures pour donner du goût à un bouillon. Quant aux feuilles de carottes et de céleris, Stefano Faita suggère de les passer au mélangeur avec de l’huile pour faire une salsa verde pour napper viandes et poissons.

 

  • Le yogourt et les fromages 

On ne se prend pas la tête avec les dates de péremption. « Meilleur avant » ne signifie pas nécessairement « toxique après ». Si le produit a été conservé au froid, on vérifie l’odeur et l’aspect du produit et on fait preuve de discernement.

 

  • Les poires et les pommes 

À l’épicerie, on en choisit quelques-unes très mûres pour consommation rapide et d’autres encore dures pour plus tard. Défraîchies, elles sont idéales pour smoothies ou purées à ajouter aux yogourts.

 

  • Le pain 

Une fois sec, on le passe au robot jusqu’à l’obtention d’une fine chapelure qui se conservera des mois au congélo. On s’en sert pour les gratins ou pour paner des filets de poisson.

 

Avez-vous d’autres trucs pour éviter de jeter des aliments encore bons ?

 

commentaires propulsés par Disqus