Hop la ville ! Un projet pour faire bouger tout le monde à Victoriaville!

3 juin 2015
dans Société
par Frédérique David
Hop la ville ! Un projet pour faire bouger tout le monde à Victoriaville!

En janvier dernier, Victoriaville lançait Hop la Ville, un ambitieux mouvement pour de saines habitudes de vie avec pour objectif de devenir la ville la plus active du Québec !

« C’est un projet sur lequel nous avons travaillé pendant presque deux ans », explique le maire Alain Rayes. Nous souhaitions notamment faciliter l’accès à nos infrastructures sportives. Même si les coûts sont bas, certaines personnes n’ont pas les moyens de se payer une heure à la piscine ou l’accès à la patinoire intérieure pour aller jouer au hockey. »

 

 

Depuis, une fois par mois, petits et grands ont accès gratuitement à toutes les installations sportives de la ville et à de nombreuses activités organisées dans le cadre de ce premier volet du mouvement qui cible l’action. L’équilibre et l’alimentation sont les volets qui s’ajouteront en septembre et en janvier 2016. « Pour le volet Action, nous organisons de 20 à 30 activités dans la journée avec un service de navettes gratuit, précise Alain Rayes. C’est l’occasion, pour les gens, de découvrir de nouveaux sports, de nouveaux loisirs, de nouvelles activités, sans n’avoir rien à débourser et de bouger seuls, entre amis ou en famille. »

 

Des découvertes pour les préados

Outre les disciplines sportives traditionnelles, comme la natation, le patinage libre, le hockey ou la gymnastique, la municipalité s’efforce d’ajouter chaque mois une discipline qui sort de l’ordinaire, afin d’inciter le plus de monde possible à bouger. « Notamment les préados, qui sont les plus difficiles à attirer, admet le maire. Certaines activités comme le Bubble Soccer ou l’accès gratuit au Skatepark sont très populaires auprès des jeunes. Nous organisons des activités pour tous les âges. L’objectif est de dire à la population, une fois par mois, tout le monde bouge ! »

 

Depuis son lancement, chaque journée du volet Action de Hop la Ville a attiré près de 2000 participants. « Ce ne sont pas toujours les mêmes personnes, précise le maire Alain Rayes. Les gens se déplacent d’une activité à l’autre. Ils passent la journée à bouger en famille et découvrent les infrastructures payées avec leurs taxes. »

 

Avec Hop la Ville, Victoriaville pourrait devenir un modèle à suivre. « Les municipalités organisent beaucoup d’activités pour inciter les citoyens à être actifs mais il n’est pas toujours facile de les faire connaître, précise Alain Rayes. À Victoriaville, tant qu’il y aura de l’intérêt, nous maintiendrons ce projet au cours des prochaines années. Tant mieux si cela peut inspirer d’autres municipalités. Plus les gens seront actifs, plus ils seront en santé et heureux ! »

 

 

 

commentaires propulsés par Disqus