Jouer dehors: des idées gagnantes pour y arriver

22 août 2017
dans Société
par Rédacteur Invité
Jouer dehors: des idées gagnantes pour y arriver

Dans son Bulletin de l’activité physique chez les jeunes (2015), ParticipACTION aborde la thématique du jeu libre extérieur. Et les constats qui en sont tirés sont pour le moins alarmants. 

En effet, le Bulletin de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION indique que seulement 9 % des jeunes canadiens âgés de 5 à 17 ans font les 60 minutes d’activité physique intense dont ils ont besoin chaque jour. Chez les 5 à 11 ans, uniquement 14 % satisfont les recommandations. Pour les 12 à 17 ans, le pourcentage chute à 5 %.

 

L'une des solutions est d’augmenter le temps accordé au jeu libre à l’extérieur. Jouer dehors tous les jours est un bon moyen pour favoriser le temps actif et le développement des habiletés motrices (ramper, marcher, courir, sauter, lancer, attraper et botter). Par exemple, les jeunes canadiens de 9 à 17 ans jouant à l’extérieur après l’école comptent 20 minutes supplémentaires d’activité physique intense dans leur journée.

 

 

Des idées gagnantes

De nombreuses idées gagnantes favorisent le jeu libre et actif tel que la campagne WIXX ou encore À pied, à vélo, ville active de Vélo-Québec.

 

 

Soyons tous des modèles

Les parents et intervenants auprès des jeunes ont tous un rôle à jouer pour que ces derniers vivent des expériences d’activité physique positives et développent le goût de poursuivre sur cette voie à l’adolescence ainsi qu’à l’âge adulte.

 

Consultez la fiche pratique Le point sur le jeu libre extérieur et le plein air de Québec en Forme.

 

Par l'équipe de Québec en Forme

commentaires propulsés par Disqus