Le manque d'activité physique tue plus que le tabac!

26 août 2013
dans Santé
par Marie-Claude Ouellet
Le manque d'activité physique tue plus que le tabac!

Depuis des années, une foule d’experts répètent inlassablement le même message : « Faites de l’activité physique quotidiennement ». Pour convaincre les gens de bouger, la Chaire de recherche internationale sur le risque cardiométabolique[1] (ICCR) invoque une statistique percutante : en 2012, à  l’échelle mondiale, le manque d’activité physique a tué 5.3 millions de personnes, contre 5.1 millions pour le tabac[2]. La sédentarité (c’est-à-dire le temps total passé assis ou allongé durant la journée) tuerait donc plus que la cigarette!

Le Dr Jean-Pierre Després, professeur au département de kinésiologie de l’Université Laval et directeur scientifique de l’ICCR, estime que ces données-chocs méritent d’être connues des médecins et du grand public. « De nos jours, la prévalence de la sédentarité (35 % de la population mondiale) dépasse celle du tabagisme (26 % de la population mondiale). La locomotion assistée et les positions assises prolongées au travail ont contribué significativement à une diminution de l’exercice physique. À cela s’ajoutent les risques liés à une alimentation toujours plus riche en graisses, en sel et en sucre. Ces deux aspects combinés rendent la population plus vulnérable au diabète, à l’obésité et aux problèmes cardiovasculaires. »

 

Les conseils de l’ICCR

Affiliée à l’Université Laval, la Chaire de recherche internationale sur le risque cardiométabolique souhaite sensibiliser le public à la nécessité d’adopter de bonnes habitudes de vie afin d’améliorer l’espérance et la qualité de vie de la population, et ainsi réduire les coûts reliés aux soins de santé.

 

L’ICCR recommande de profiter de chaque occasion pour s’activer. Ces quelques gestes simples, pouvant être pratiqués par les sportifs et les non-sportifs, contribuent à améliorer notre santé, à la fois physique et psychologique :

  • Aller au travail à pied ou à vélo.
  • Pour chaque heure passée en position assise, se lever et bouger une minute (ranger un dossier, aller boire un verre d'eau, etc.)
  • Opter pour les escaliers plutôt que l’ascenseur.
  • Faire ses courses à pied.
  • Repérer les pistes cyclables, les piscines et les clubs sportifs à proximité de son domicile ou de son lieu de travail.
  • Choisir un parcours agréable pour marcher au moins 30 minutes par jour (en plusieurs fois).


[1] Risque global de développer une maladie cardiovasculaire ou le diabète de type 2.

 

commentaires propulsés par Disqus