Mise en forme familiale

16 janvier 2013
dans Sports et plein air
par Mathieu Laferrière
Mise en forme familiale

Être en forme, travailler, faire bouger les enfants, passer du temps en famille, faire une sortie en couple, voir des amis, etc. Avec nos agendas surchargés, il est difficile de veiller à une saine gestion des priorités. Voici quatre activités éprouvées pour vous inspirer à bouger en famille cet hiver.

Quatre activités pour bouger avec les enfants

L’optimisation de mon agenda me préoccupe constamment. Un livre m’a particulièrement éclairé : Priorité aux priorités, de Steven R. Covey. L’auteur y présente une idée fort simple : la solution se trouve dans le ET plutôt que dans le OU. Par exemple, on souhaite être en forme ET passer du temps avec ses enfants ET les faire bouger, etc. Alors, pourquoi ne pas tout simplement faire du sport avec eux?

 

Voici quelques activités que j’ai essayées au cours de la dernière année pour conjuguer ma vie familiale au ET plutôt qu’au OU. Certaines ont été de belles surprises.

 

Le yoga en famille

J’ai la chance d’être membre d’un centre de yoga qui offre des cours pour les parents et les enfants. Le yoga permet la détente de l’esprit, augmente la souplesse et fait travailler tous les muscles du corps. Adepte depuis quelques mois, je n’étais pas convaincu de l’intérêt de mes enfants pour ce type activité. Or, après la série de huit cours, ils voulaient recommencer. 

 

Le ski alpin en famille

Il faut bien varier les activités pour permettre à nos enfants de trouver et de découvrir leurs talents. Le ski, activité familiale par excellence, ne faisait cependant pas partie de nos loisirs habituels. J’ai toutefois été agréablement surpris par l’enthousiasme de ma famille lors d’une soirée de ski organisée.  Cela a été ma plus belle découverte de l’an dernier! Même si j’ai passé la majeure partie de mon temps sur la pente des débutants avec mes enfants.

 

En début de saison, plusieurs rabais pour les familles rendent ce sport accessible à tous www.fami-ski.org www.maneige.com/fr/famille.html.

 

Le patin en famille

Si votre enfant fait un sport de glace, je vous suggère d’envisager le patin en famille. La majorité des arénas offrent des périodes gratuites de patin libre. Bien qu’elle sollicite principalement les jambes, cette activité peut aussi être très bénéfique sur le plan cardiovasculaire lorsqu’elle est pratiquée à un niveau d’intensité élevée. 

 

Conseil de père averti : si vous avez un espace suffisant sur votre terrain, sachez qu’il est assez facile de faire une patinoire extérieure. J’en fais une depuis deux ans et le plaisir est au rendez-vous chaque fois. Après les devoirs, mes enfants chaussent leurs patins et s’amusent ensemble jusqu’à l’heure du souper. Quel plaisir de les voir jouer à -15°C, sans devoir les forcer à aller jouer dehors. Le plus dur, c’est souvent de les faire entrer dans la maison.

 

Bénévolat au profit de vos jeunes

Comme ma fille carbure à la ringuette, j’ai demandé récemment si je pouvais être sur la glace lors des pratiques. Tant qu’à m’enraciner dans les estrades, aussi bien en profiter pour bouger et aider les filles à faire leurs exercices. La réponse a été positive. On exigeait toutefois que j’aie un casque, un bâton et idéalement des gants; 200 $ plus tard, j’étais avec elles et je les poussais à « donner leur maximum ».  

 

Les opportunités sont partout et n’attendent qu’à être découvertes

Miser sur le ET plutôt que sur le OU permet de bouger en famille, pour le bien de tous. N’étant pas un grand sportif de nature, j’essaie de rester à l’affût de toutes les opportunités qui peuvent se présenter. Plutôt que de faire le taxi, ce sont les amis qui viennent patiner à la maison. Plutôt que d’attendre pendant une pratique, je vais sur la glace. Si je participe à une activité, j’essaie de voir si mes enfants peuvent participer aussi. Et lorsqu’on me propose quelque chose de nouveau, j’essaie d’en profiter en famille.

 

Sans être un sportif exemplaire, je reste à l’écoute, à l’affût de ce qui se présente et je passe du bon temps avec mes enfants sans piétiner mes priorités.

 

Tant qu’à bouger, aussi bien le faire en famille!

commentaires propulsés par Disqus