Récit de voyage : de jour comme de nuit, au parc Oméga!

31 août 2017
dans Sports et plein air
par Mélanie Dubé
Récit de voyage : de jour comme de nuit, au parc Oméga!
Parc Oméga
Crédit photo : Mélanie Dubé

Vous rêvez de dormir avec les loups et les ours? Sachez que votre rêve peut devenir réalité au Parc Oméga, à Montebello! En compagnie des membres de ma famille, j’ai eu la chance de visiter ce parc animalier et même d’y passer la nuit. Une expérience hors du commun!

Le Parc Oméga est un lieu duquel nous sommes tombés complètement sous le charme. C’est un endroit où la nature et la culture s’entremêlent. 


Crédit de toutes les photos: Mélanie Dubé 

 

« Un musée vivant », comme le dit si bien Serge Lussier, directeur technique du Parc. « Le Parc Oméga, c’est la découverte de la nature canadienne, de sa faune, de son histoire et l’esprit des 11 premières nations du Québec », nous a-t-il expliqué.

 

 

 

C’est d’abord en voiturette grillagée, puis en voiture (car Dame nature faisait des siennes) que nous avons effectué le parcours qui compte 15 kilomètres. Un circuit qui nous permet de découvrir, en majorité, des animaux sauvages du Canada dans leur milieu naturel. On y croise wapitis, loups, bisons, daims, coyotes, renards, dindons, chevreuils, originaux et plusieurs autres espèces.

 

À l’Aire des Premières Nations

 

 

Sur le chemin, certains endroits nous permettent de descendre de notre véhicule. C’est notamment le cas à l’Aire des Premières nations. À l’entrée, on y voit l’Oiseau-Tonnerre qui serait doté de pouvoir fabuleux. On dit qu’en passant dessous, c’est le temps de faire un vœu. Ensuite, le lac des truites où on peut donner de la moulée aux poissons et un sentier pédestre d’un kilomètre qui rend hommage aux onze premières nations du Québec.

 

 

Chacune est représentée par un totem sculptée par Denis Charrette, un Amérindien de l’Outaouais. De toute beauté!

 

À l’Aire de la colonisation

Un arrêt incontournable est l’Aire de la colonisation. Il comprend le poste de traite où sont accrochées des fourrures, le camp de bûcheron, les aires de spectacles avec des présentations instructives, notamment sur les loups et les oiseaux de proie, ainsi que la magnifique cabane enchantée symbolisant la forêt et qui est réalisée par l’artiste Michel Therrien.

De plus, juste en face, on  trouve une aire de jeux avec un parcours aérien et, à quelques minutes de marche, la ferme d’antan et ses animaux.

 

 

Dormir avec les loups et les ours

 

 

Pour vivre une aventure sans pareille, il est possible de coucher au Parc. Différents types d’hébergement sont offerts; tipi, wi-tente, maison sur pilotis, cabanes en bois rond et cabanes prospecteurs. Pour notre part, nous avons couché dans une des superbes et impressionnantes cabanes de bois rond. À l’intérieur : trois lits, une table avec des chaises et un foyer.

 

 

À l’extérieur, il y a entre autres : des daims qui se promènent librement, des loups, des ours… et d’autres belles bêtes. Bien entendu, les loups et les ours sont dans leur enclos à proximité. Une passerelle exclusive aux clients des hébergements permet d’aller les observer. Lorsque nous y sommes allés, un animateur était présent pour donner de l’information sur les mammifères. C’était captivant! Et que dire de notre nuit? Ahououou! (lire géniale!).

 

 

Sans contredit, le Parc Oméga est un endroit à visiter et… revisiter! Chaque saison est propice à de nouvelles découvertes. Nous avons d’ailleurs déjà hâte à notre prochaine visite. 

 

 

infos pratiques
  • Le Parc Oméga est ouvert à l’année.
  • Lorsqu’on réserve un hébergement, votre laissez-passer est valide le jour de votre arrivée, puis le jour de votre départ.
  • Vous pouvez apporter un pique-nique (et plein de carottes pour les animaux!).
  • Planifier au moins une demi-journée pour la visite (et une nuit pour une expérience plus complète).
  • Pour plus d’information, visitez le site Internet

Et vous, y êtes-vous déjà allé? Partagez vos expériences dans les commentaires!

commentaires propulsés par Disqus