4 trucs pour jouer avec son enfant… sans en faire trop!

21 juillet 2017
dans Jeux et loisirs
par Marie-Claude Ouellet
4 trucs pour jouer avec son enfant… sans en faire trop!

Le jeu fait partie intégrante du quotidien des enfants et contribue à leur bien-être. Malheureusement, plusieurs parents ont tendance à trop s’immiscer dans les jeux de leur marmaille. 

Le jeu permet à l’enfant d’acquérir des habiletés motrices, de développer son autonomie et sa créativité, d’apprendre à manipuler des objets, à suivre des règles, à régler des conflits et… à relaxer !

 

Le jeune a besoin de jeux libres et de jeux dirigés (ex. : ballon-chasseur, jeux de société, chaise musicale). Or, de nombreux parents bien intentionnés mais un peu zélés se sentent obligés de superviser les périodes de jeux libres en intervenant sans arrêt! Même s’ils sont de bonne foi, ils risquent ainsi de gâcher le plaisir des marmots. Voici quelques conseils pour rendre les périodes de jeu plus agréables :

 

1. Laissez du temps libre à votre enfant

Avec l’école, les activités sportives, les cours de musique ou de danse et les activités familiales, les enfants n’ont presque plus de temps pour jouer librement, sans but précis. Ne craignez pas de laisser votre jeune s’ennuyer. Rien de mieux que l’ennui pour stimuler l’imagination ! Il saura certainement s’occuper s’il a à sa disposition du matériel de bricolage, des boîtes de carton vides, de la pâte à modeler, des blocs de construction et des déguisements.         

 

2. Permettez-lui de jouer avec des objets de façon inédite

Votre enfant veut transformer le balai en chameau, le dessous d’un fauteuil en caverne ou la cuiller de bois en baguette magique ? À la bonne heure ! Laissez-le donner libre cours à sa créativité, à moins que ses jeux comportent des risques pour sa sécurité ou pour l’intégrité d’objets de valeur.  

 

3. Limitez les mises en garde   

 

Au terrain de jeu, les recommandations des parents fusent de toutes parts : « Fais attention de ne pas tomber ! », « Ne grimpe pas trop haut ! ». Ces paroles qui se veulent bienveillantes peuvent rendre l’enfant craintif et l’empêcher d’essayer de nouvelles choses.  

 

Sachez que la plupart des enfants connaissent leurs limites et évitent de se mettre en danger.  Au lieu de brimer votre jeune dans ses explorations, encouragez-le à développer ses habiletés physiques. Il gagnera ainsi de la confiance en ses capacités. Et ne le rabrouez pas  s’il salit ses vêtements. Quand il joue, faites-lui porter des vêtements facilement lavables.    

 

5. Ne jouez pas à l’arbitre

Quand les enfants jouent entre eux, certains parents interviennent pour imposer un scénario ou pour résoudre les conflits. Retenez-vous de le faire, car, la plupart du temps, les jeunes sont en mesure d’y parvenir sans l’aide d’un adulte.

 

Références:

6 ways in which parents hinder kids’ playtime  (en anglais)

Jouer avec son enfant

Le jeu libre

 

 

commentaires propulsés par Disqus