5 choses à savoir sur la Fondation des Canadiens pour l'enfance

17 mai 2017
dans Société
par Rédacteur Invité
5 choses à savoir sur la Fondation des Canadiens pour l'enfance

La Fondation des Canadiens pour l’enfance œuvre, depuis sa création il y a 17 ans, pour le bien-être des enfants les plus vulnérables à travers le Québec. Elle s’est donné comme objectif d’encourager et soutenir l’adoption et le maintien de saines habitudes de vie chez les jeunes dans le besoin.

1. Pourquoi aider particulièrement les jeunes défavorisés?

93% des jeunes Canadiens ne sont pas suffisamment actifs : c’est énorme! Lorsqu’on s’attarde aux jeunes issus de milieux moins privilégiés ou de familles à faible revenu, c’est encore pire. Ces jeunes ont une plus forte chance de faire de l’embonpoint ou de l’obésité et sont trois fois plus susceptibles de n’avoir jamais pratiqué d’activités physiques et de sport organisé. La Fondation a donc choisi de s’attaquer à ce problème, afin offrir une chance égale à tous les jeunes de pouvoir bouger.

 

2. Quelles sont les valeurs qui motivent ses actions?

 

  • L’accessibilité : offrir aux jeunes dans le besoin les mêmes avantages que les autres jeunes de leur âge.

  • Générosité : redonner à la communauté qui les appuie avec loyauté et passion.

  • Entraide : encourager et privilégier la concertation et la collaboration entre les différents acteurs œuvrant auprès des jeunes. 

  • Dépassement : fournir les efforts nécessaires pour se surpasser et améliorer la santé et la vie des jeunes. 

  • Engagement : agir comme leader et catalyseur au sein de la communauté et mettre ses énergies et son dévouement inconditionnel au service des enfants dans le besoin.

 

3. Que sont les patinoires BLEU BLANC BOUGE?

 

En 2008, la Fondation lance son projet-phare : la construction de patinoires extérieures, réfrigérées et multisports. Elle  consacre annuellement un peu plus de la moitié de ses fonds dans la réalisation de ce programme, soit un investissement de plus de 1,4 million de dollars par patinoire.

 

On en retrouve désormais dans 5 arrondissements de Montréal (St-Michel, LaSalle, Verdun, Montréal-Nord et Notre-Dame-de-Grâce) ainsi que dans les villes de Laval, Longueuil et Sherbrooke. La Fondation mettra en chantier deux nouvelles patinoires cette année, une à Ahuntsic-Cartierville, dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, et une dans la ville de Trois-Rivières. Elles seront accessibles dès l’hiver 2018.

 

À noter : ces patinoires sont aussi accessibles aux organismes qui souhaitent les réserver pendant la saison estivale. Ceux-ci doivent contacter le service des loisirs des villes ou des arrondissements pour connaître les disponibilités.

 

4. À qui va l'argent de la Fondation des Canadiens pour l'enfance?

 

Pour la saison 2016-2017, la Fondation a remis de près 1,1 million de dollars en dons à 60 organismes œuvrant auprès des jeunes de milieux défavorisés à travers le Québec. Chaque année, elle appuie différents organismes qui démontrent, à travers leurs programmes, une volonté marquée d’avoir un impact significatif sur les habitudes de vie des enfants défavorisés. Alors que la moitié des organismes qui ont reçu un don cette année œuvre à Montréal, l’autre moitié représente 10 des 16 régions administratives du Québec.

 

5. Et l'été, qu'est-ce qui se passe?!

 

La Fondation collaborera à la mise en œuvre de deux programmes cet été. Tout d’abord, le programme de hockey-balle, en association avec les camps de jour d’organismes locaux, qui se déroulera pendant 6 semaines, à raison de 4 fois par semaine, sur quatre patinoires BLEU BLANC BOUGE (Laval, Longueuil, Montréal-Nord et St-Michel).

 

Le deuxième programme, BLEU BLANC BOUGE au camp, sera rendu possible grâce à une association avec le camp de vacances le P’tit bonheur dans les Laurentides. Ce sont 100 jeunes issus des communautés BBB du grand Montréal qui pourront profiter d’un séjour d’une semaine en camp de vacances gratuitement.

 

 

Visitez le site web de la Fondation des Canadiens pour l’enfance pour en connaître encore plus!
 

commentaires propulsés par Disqus