5 façons d’amener les enfants à aimer la nature

17 juillet 2018
dans Sports et plein air
par Clémence Risler
5 façons d’amener les enfants à aimer la nature

 « La meilleure salle de jeu est uniquement couverte par le ciel et par la cime des arbres », voilà ce que prônent les Clubs 4H depuis plus de 75 ans.

 

Question de récolter quelques trucs pour mousser la curiosité de nos enfants pour le monde extérieur, on s’est entretenu avec Myriam Landry, agente de développement pour cet organisme dont la mission consiste à développer l’intérêt et les compétences des jeunes relativement à la nature.

 

1. Donner l’exemple

Pour que nos enfants s’attachent à la nature et à tout ce qui la compose, il faut nous-mêmes aimer être en contact avec elle, et le leur montrer. Il faut aussi remettre ses lunettes d’enfants et se rappeler à quel point elle nous offrait tout un monde de possibilités de jeux et d’aventures. À nous, donc, de devenir des guides pour nos enfants en prenant part à toutes sortes d’activités extérieures… et en lâchant notre fou avec eux! Plus ce sera ludique, plus ce sera marquant.

 

2. Porter attention à notre milieu de vie

 

Partir en camping ou en randonnée pédestre dès que l’occasion se présente, c’est super! Mais pas besoin de rouler des kilomètres pour accéder à la nature : elle est partout! Dans la ruelle ou même dans un stationnement, il suffit de lever les yeux au ciel pour observer le soleil, les nuages et les oiseaux. À l’inverse, en regardant vers le sol, c’est un tout autre monde de pierres, de plantes et d’insectes que les enfants découvriront. Comme parents, on peut leur faire remarquer par toutes sortes de moyens comme des jeux de cherche et trouve, des chasses au trésor et des rallyes, en les incitant à dessiner leurs observations ou à bricoler avec leurs trouvailles (cailloux, branches, feuilles, etc.).

 

3. Faire le plein de connaissances

L’amour de la nature peut aussi se développer sans mettre le nez dehors. À la bibliothèque, faites régulièrement des razzias de livres sur les animaux, les arbres, les fleurs, etc. Et laissez-les à la disposition des enfants pour qu’ils les consultent à leur guise. Lancez-leur des défis portant sur ces lectures, comme identifier la sorte de l’arbre qui se dresse devant la maison ou déterminer les points cardinaux par rapport à la position du soleil. Faites-leur écouter des chants d’oiseaux (facile à trouver sur le web) et ils se transformeront vite en petits détectives la prochaine fois qu’ils en entendront.

 

4. Passer à l’action

 

On le sait, les enfants sont toujours plus enclins à l’action qu’à l’écoute ou l’observation. En leur donnant par exemple la responsabilité de plants de basilic qu’ils auront semé au printemps, qu’ils arroseront tout l’été et en récolteront les feuilles, ils s’initieront au règne végétal. Laissez-les se salir, sentir, goûter, toucher… bref, poser des gestes qui les rapprocheront de la nature.

 

5. Miser sur la conscientisation

Les enfants sont très sensibles à la protection de l’environnement et aux conséquences possibles de la pollution. En les conscientisant dès leur plus jeune âge à poser les bons gestes pour la nature, chouchouter celle-ci deviendra chez eux un réflexe. Habituez-les par exemple à ramasser les déchets qu’ils croisent sur leur passage pour qu’ils les déposent ensuite dans une poubelle ou dans un bac de recyclage.

 

Article réalisé en partenariat avec la Table sur le mode de vie physiquement actif (TMVPA)

 

commentaires propulsés par Disqus