Les joies du plein air

9 janvier 2013
dans Sports et plein air
par Mathieu Régnier
Les joies du plein air

Les milieux naturels sont des endroits sains pour le corps et l’esprit. Voici quelques conseils pratiques pour initier les jeunes aux plaisirs de la nature.

Nos plus beaux souvenirs d’enfance sont souvent liés à la nature. Il est normal de vouloir que nos jeunes vivent des expériences aussi marquantes que celles qui nous animent encore! Pour leur insuffler le plaisir de bouger, il suffit d’organiser des loisirs en plein air, simples et agréables pour toute la famille.

 

Qu’il s’agisse d’une ballade en vélo à la campagne, d’une promenade dans un parc urbain, ou d’une excursion en raquettes dans l’un des 24 parcs nationaux du Québec – tout prétexte est bon pour jouer dehors. Sans compter que la  pratique d’activités physiques engendre des bienfaits physiques et psychologiques indéniables.

 

Une activité extérieure qui favorise l’interaction avec le milieu naturel permet d’apprendre à mieux connaître et apprécier la nature, tout en améliorant la santé et en aidant à acquérir ou à conserver une bonne forme physique. Alors, pourquoi ne pas partir sur un coup de tête, simplement pour prendre l’air? Besoin d’un petit coup de pouce? Voici quelques idées à partager en famille.

 

Férus d’histoire?

La plupart des parcs nationaux du Québec (Sépaq) offrent des attraits historiques. Les parcs, comme le reste du territoire, ont été façonnés par l’activité humaine. Une ballade en forêt, jumelée à une exploration historique, comblera à la fois le jeune féru d’histoire et l’assoiffé des grands espaces. 
 

L'Explorateur Parc Parcours est un outil interactif conçu par la Sépaq qui permet de personnaliser sa visite en découvrant les richesses historiques de ces territoires protégés. PLUS

 

Avec un lecteur multimédia, on peut explorer le mont Royal en écoutant ou en visionnant une série de capsules pour en savoir plus sur l’histoire du site. Informez-vous sur le site des amis de la montagne. PLUS

À proximité de Québec, une visite à l’île d’Orléans permet de combiner activités d’interprétation historique et randonnée à vélo.

http://tourisme.iledorleans.com/circuit/lieux-dhistoire-et-de-culture/

 

Motivés par les défis?

Vos enfants sont stimulés par les défis? Partez en randonnée. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les randonneurs, des débutants aux plus aguerris. Vous partez pour quelques heures? Nul besoin de devenir membre de l’élite des randonneurs qui ont gravi les 46 monts des Adirondacks, mais ne partez jamais sans collation ou sans un minimum de préparation. Et fixez-vous toujours un objectif de randonnée bien défini : destination à atteindre, nombre de kilomètres à parcourir ou de mètres à grimper.

 

Le site web de l’entreprise Mountain Equipment Coop vous guidera dans les préparatifs. PLUS

 

Vous pourriez aussi avoir envie d’initier vos jeunes à ces quelques activités :

 

Course à pied en forêt

  • On la pratique partout où l’on fait de la randonnée, par exemple, au Parc du Mont-Orford, au Mont-Sainte-Anne, ou, avec son passeport, dans les Adirondacks. On y trouve plus de 3000 kilomètres de sentiers. Il y a certainement assez de place pour une petite course.
    Sentiers d’hébertisme dans les arbres.
  • Québécvacances.com propose une liste de 26 sentiers. PLUS
  • Escalade pour débutants.
  • Québécvacances.com propose des parois d’escalade, dont certaines pour débutants. PLUS
  • Courses d’orientation avec carte et boussole.
  • Course au trésor d’hiver avec pelles et mitaines.

 

Attentifs aux détails et bricoleurs?

Il existe aussi une foule d’activités d’interprétation pour les jeunes qui préféreront s’attarder aux formations géologiques, aux espèces animales ou végétales. L’herbier est un classique. Le bouquet de fleurs en est un autre! Des activités d’interprétation de la nature sont offertes partout au Québec : stratégies des bêtes pour passer l’hiver, comportements des oiseaux migrateurs, saison des amours, roches et minéraux, etc.

 

Rêveurs

Rien de tel pour les rêveurs qu’une expérience sensorielle déguisée en balade. C’est ce qui touche le plus et qui diffère le plus du quotidien.

 

  • Dressez une liste des sons que vous entendez à un endroit précis et comparez-les à ceux d’un autre lieu – ces « paysages sonores » sont-ils les mêmes?
  • Promenez-vous en raquettes par jour de blizzard — sans aller jusqu’à vous perdre en forêt, mais assez pour ressentir le souffle de la nature!
  • Faites une promenade sous les étoiles. Le parc national du Mont-Mégantic propose une série d’activités d’interprétation pour découvrir le ciel étoilé. Des soirées d’initiation à l’astronomie se déroulent tous les soirs en été. PLUS
commentaires propulsés par Disqus